Missions

Présentation

 

Les missions de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio


Les missions des agents de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio sont nombreuses et répondent aux objectifs opérationnels du plan de gestion, établi pour cinq ans, qui couvrent trois domaines : la conservation du patrimoine, la recherche scientifique et la sensibilisation à la préservation des milieux littoraux et marins.

 

La conservation du patrimoine


Conserver le patrimoine des Bouches de Bonifacio signifie conserver les habitats naturels, restaurer et entretenir ceux menacés, mais également maintenir l’intégrité paysagère et géologique du site ainsi qu’évidemment œuvrer à la conservation ou la restauration des populations d’espèces menacées.

Le respect du décret de création de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio est évidemment l’action prioritaire de cette volonté de conservation du patrimoine des Bouches.

Conserver le patrimoine nécessite avant tout de le connaitre. Un inventaire et un état initial sont réalisés pour les espèces d’intérêt patrimonial et les habitats les plus fragiles. Ensuite, un protocole de de suivi est défini et mis en œuvre par les agents de l’Office de l’Environnement de la Corse. Si cela est nécessaire, des mesures de gestions préventives sont ensuite mises en place pour préserver ce patrimoine.

Pour les habitats présentant des signes de dégradation, des actions de restauration sont entreprises. Ainsi, la pose de ganivelles permet de préserver les dunes du piétinement, un plan de balisage préserve l’herbier de posidonie dans les sites les plus fréquentés ou l’arrachage des griffes de sorcière, plante invasive et envahissante, sur les îlots évite la régression de plantes endémiques.

Les populations d’espèces protégées ou endémiques sont l’objet de suivis spécifiques afin d’assurer une veille permanente des populations et pouvoir décider rapidement d’actions de gestion. Ainsi, le succès de reproduction des colonies de puffin cendré de Lavezzu sont suivies depuis 1978 et ont bénéficié d’une progression importante après la dératisation de l’île Lavezzu et ses îlots environnants en 2001.

Certaines espèces ayant un intérêt économique important ou ayant des interactions fortes avec les acteurs socio-économique fréquentant les Bouches de Bonifacio font également l’objet de suivis réguliers, comme par exemple le mérou brun, le corb ou la langouste rouge, pour laquelle un marquage des jeunes individus se fait en collaboration avec les pêcheurs de la prud’homie de Bonifacio. Un programme de photo-identification du grand dauphin dans les Bouches de Bonifacio a permis d’identifier plus de 80 individus sédentaires ou de passage.

 

La recherche scientifique


La veille scientifique menée dans la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio a permis de collecter un nombre important de données avec régularité et précision. Ces données sont mises à disposition par l’Office de l’Environnement de la Corse d’équipes de recherche pluridisciplinaires dans le cadre de programme nationaux ou internationaux.

Les universités et autres laboratoires de recherche bénéficient ainsi des moyens nautiques et humains de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio pour mener des programmes permettant de mieux comprendre non seulement les Bouches de Bonifacio mais également l’écosystème méditerranéen dans son ensemble.

Ces recherches sont menées dans des domaines aussi variés que l’impact anthropique (fréquentation, tourisme, pêche) sur les milieux, l’effet « réserve », la biologie d’espèces patrimoniales, l’impact du changement climatique ou le fonctionnement hydrodynamique des Bouches de Bonifacio vis-à-vis notamment de la modélisation générale des courants en Méditerranée.
Le suivi de la pêche artisanale, en partenariat avec la prud’homie de Bonifacio, a permis également la collecte de nombreuses données utiles à l’établissement des politiques de pêche régionales.

 

La sensibilisation


L’accueil, l’information et la sensibilisation du public est une mission essentielle des agents de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio.

L’utilisation d’une signalétique claire et identifiée, la publication de brochures ou d’ouvrages a pour objectif principal de faire connaître et respecter la réglementation de la réserve.

Un programme pédagogique mené en partenariat avec les écoles de l’extrême-sud de la Corse depuis une dizaine d’années a permis de sensibiliser au milieu marin des centaines d’enfants de la région, futurs usagers de la réserve naturelle.

Afin de sensibiliser le public à la préservation des milieux littoraux et marins, l’Office de l’Environnement de la Corse propose un ensemble de sentiers balisés, des points d’accueil en été et deux visites complémentaires : le sentier sous-marin et la visite patrimoniale.

Le sentier sous-marin propose une visite des petits fonds aux abords de l’île Lavezzu. Un animateur accompagne chaque année plus de 800 personnes qui pendant une heure découvrent le milieu marin au cœur d’un site exceptionnel.

La visite patrimoniale propose une découverte de l’île Lavezzu à travers sa flore, sa faune mais également son histoire. Elle se ponctue par la visite d’un jardin botanique aménagé dans l’enceinte du phare des Lavezzi, accessible uniquement dans le cadre de visites guidées.

Les agents de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio sont commissionnés et assermentés Police de la Nature, leur principal impératif étant bien entendu le respect de la réglementation de la réserve naturelle et du Code de l’Environnement.
Mais les métiers au sein de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio sont nombreux et variés: administratif, plongeur, scientifique, garde, cartographe SIG, animateur,…
 

Cet article provient du site de : : Parc Marin des Bouches de Bonifacio : :
http://pmi.oec.fr/index.php