Présentation de la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone

Présentation

 

Présentation générale de la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone


C’est la dernière née des réserves naturelles de Corse. Située sur la commune de Bonifacio, elle couvre une surface de 218 ha et protège un habitat méditerranéen particulièrement rare : les mares temporaires qui présentent la particularité d’alterner suivant la saison une période sèche et une période inondée. Ces zones humides ou padule sont ainsi considérées par les scientifiques comme des « joyaux floristiques » particulièrement précieux. La faune est caractérisée par des petits crustacés qui ont développés des stratégies de survie étonnante. Enfin, les mares constituent des sites de reproduction privilégiés pour de nombreux amphibiens.
 

L'Office de l'Environnement de la Corse est nommé gestionnaire depuis sa création le 11 décembre 2000 par décret ministériel qui fixe les modalités de fonctionnement et la réglementation de la réserve.

 

Voir la réglementation de la réserve Réglementation Tre Padule de Suartone

 

Elle bénéficie depuis 2006 du label RAMSAR du nom de la convention internationale pour la protection des zones humides (www.ramsar.org)
 

Les mares temporaires couvrent un peu moins de 4 des 218 ha de la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone. Des milieux variés, maquis bas à bruyère et arbousiers, cistaie-lavandaie, maquis haut à genévrier, ruisseaux temporaires, dalles granitiques et petits éperons rocheux bénéficient également de son statut de protection qui inclue les bassins versants des mares.

La réserve naturelle abrite également une formation géologique remarquable, un pseudo-karst granitique ou pseudo-lapiaz.

La faune présente sur la réserve est nombreuse: Invertébrés aquatiques spécifiques, nombreuses espèces méridionales en limite nord de leur aire de répartition, 4 amphibiens (Discoglosse sarde** LR, Crapaud vert** LR, Rainette sarde**, Grenouille verte), 5 reptiles (Hérmidactyle verruqueux* LR, Phyllodactyle d’europe**, Couleuvre verte et jaune** et 2 endémiques cyrno-sardes Algyroïde** LR, Lézard tiliguerta** LR, oiseaux nicheurs (Alouette lulu**, Fauvette sarde**, Fauvette pitchou**, Pie-grièche écorcheur**), oiseaux d’eau visiteurs : Echasse blanche, Aigrette gazette, Héron cendré, Héron pourpré, Bécasseaux, chevaliers, canards.
 

La flore rare et protégée des mares temporaires et des autres milieux est elle aussi exceptionnelle: Pilulaire délicate* LR, Isoète voilé* LR, isoète épineux*, Littorelle à une fleur*, Romulée de revelière (protégée en Corse, endémique de Corse, Sardaigne et île Capria), Antinorie insulaire LR (protégée en Corse), Scille de Corse LR (endémique de Corse et de Sardaigne) Scille à feuilles ondulées*, Orchidée Génnaria à deux feuilles (protégée en Corse), Ambrosinia de Bassi** LR (endémique de Corse et de Sardaigne), Serapias de la Nurra* LR ( endémique de Corse et de Sardaigne), Ache à souche épaisse (endémique de Corse, Sardaigne, Sicile, Italie), Scille maritime*, Troscard à fleurs lâches*, Renoncule à feuille d’Ophioglosse*
 

* : N protection nationale
** : E à protéger à l'échelle européenne
Source : Françoise MOSSE - A la découverte des Réserves Naturelles de France - Editions NATHAN

 

Cet article provient du site de : : Parc Marin des Bouches de Bonifacio : :
http://pmi.oec.fr/index.php